Que faire pour avoir un ventre plat

Rien de mieux qu’un ventre plat pour bien se sentir dans sa peau. Finis les bourrelets qui dépassent du jean. Adieu aux petites rondeurs peu sexy qui dépassent du haut. Cela doit être le rêve que chaque femme se partage. Certaines font tout pour y arriver. Beaucoup se demandent encore comment avoir un ventre plat.

Il faut faire du sport et faire attention aux méthodes

blog Sans surprise, pour avoir un ventre plat, il faut faire de l’exercice. Le ventre reste plat lorsqu’on évite de stocker inutilement de la graisse. Ainsi, ce sera surtout une question de réflexe. Dès qu’on sent les calories superflues, il faudra penser à les dépenser. Pour le faire, il y a le sport. Les femmes peuvent pratiquement tout pratiquer aux côtés des hommes. Toutefois, des disciplines comme la natation, le yoga ou la marche seront nettement plus pratiques.

Mieux encore, le jogging aide à grader la minceur sur tout le corps. Lorsqu’on court, les muscles de l’abdomen subissent de fortes sollicitations. Une demi-heure de footing suivi d’une alimentation équilibrée sera amplement suffisante pour garder la ligne. Chaque salle de sport défend sa propre méthode pour un ventre plat et plein de tonus. La méthode Pilâtes reste certainement la plus connue de toutes.

Malgré tout, les noms comptent pour peu. Seule l’efficacité fera la différence. En même temps, il faudra retenir que chaque organisme réagit différemment. Les unes deviendront sveltes en moins de temps que les autres grâce à leurs métabolismes. Ainsi, cela ne sert strictement à rien de faire des centaines de séries d’abdos. Inversement, de mauvaises pratiques mal encadrées finissent par accélérer l’accumulation de graisse au niveau du ventre. Des séries excessives équivalent à une technique pour prise de masse lorsqu’on fait de la musculation.

Exercices corrects pour un ventre plat parfait

contact Les relevés de bustes par exemple ont pour effet de gainer les muscles profonds de l’abdomen. Lorsqu’on exécute un mouvement, on pense aux groupes de muscles sollicités. Le gainage frontal consiste à utiliser les muscles centraux de l’abdomen. Pour le débutant, 4 séries de mouvements espacés de 10 secondes de poses suffiront. Le gainage latéral suivra le même principe. Pour quelqu’un qui vient de commencer, une dizaine de minutes d’exercice quotidien suffit.

Une fois que l’organisme s’habitue, les séries passent de 10 à 20. Le temps de récupération passe également à 20 minutes entre les séries de mouvements. Plus tard, il faudra passer à 30 mouvements. Pour les gainages latéraux, on ajoute le bras opposé et les jambes tendus. Le temps de récupération compte beaucoup. Il permet à l’organisme de comprendre ce qui se passe puis d’oxygéner les muscles correctement.

En principe, la durée des exercices part de 10 minutes. Plus tard, on passe à 15, 20 puis une demi-heure d’exercices d’abdos. En même temps, il faudra penser à pratiquer d’autres mouvements. En général, trois séances par semaine suffisent. On intercale les jours pour permettre à l’organisme de se reconstruire. Si l’on exécute correctement les mouvements, le ventre plat s’obtient au bout de 15 semaines. Cette estimation s’applique à un homme avec un taux de gras d’environ 25 %, 35 % pour une femme.

Bon à savoir sur le ventre plat

La sudation excessive et la perte de graisse constituent deux choses totalement distinctes. Ainsi, boire de l’eau avant l’exercice fera beaucoup juste suer. C’est après l’effort qu’il faudra beaucoup se réhydrater. Les courbatures sont tout à fait normales. Les premiers jours, elles seront insupportables. Au fil du temps, elles vont finir par disparaitre. Un bon masseur tout comme un coach saura exactement comment la tenir en cas de crampe. Ce sera une raison de plus de venir pratiquer dans une salle de gym avec un personnel habitué.

À la limite, une pommade appliquée localement peut aider à supporter les douleurs du début. Sinon, on peut devenir svelte en misant parallèlement sur une alimentation saine et équilibrée. Outre les 5 fruits et légumes quotidiens, il faudra ajouter progressivement la qualité de fibres. Ces aliments draineront les graisses déposées le long du transit intestinal. Autant que possible, le gluten et le lactose sont à éviter.

Certains légumes tels que les oignons donnent des gaz. Les haricots et les concombres donneront les mêmes désagréments. Les ballonnements répétitifs jouent en défaveur de la silhouette. Par ailleurs, les féculents seront à diminuer au profit de protéine saine. Puis, il se peut que le surpoids vienne de la rétention d’eau. Ce phénomène métabolique récurrent se prévient par une réhydratation appropriée.

La diminution significative de la quantité de sel aura le même effet.
Pour faire simple, un ventre plat s’obtient par des efforts multiples. Les gestes portent sur le changement de comportement alimentaire. Entre manger sainement et faire un régime, il faudra préférer le premier. Enfin, le sport permet de modeler le corps comme on le souhaite. Bien exécutés, même les mouvements simples suffisent à sculpter les tablettes de chocolat.